gestion humaines, principe pédagogique, gestion humaine, formation humaine. gestion humaines, formation humaines, pédagogie, formation humaine.
Interventions
Formations
Transfert de compétences
Processus pédagogique
Divers

La formation professionnelle souffre souvent d'une pédagogie peu adaptée à un public adulte, alors déjà professionnalisé. Le cours magistral, à grand renforts de concepts, dans une relation maître-élève, donne rarement des résultats.

Le principe pédagogique que nous avons connu lors de notre enfance, et qui reste ancré comme une référence, n'est plus adapté au monde de l'entreprise, les collaborateurs n'étant plus des enfants.

 

Principe pédagogique du monde professionnel

L'expérience montre que les résultats les plus intéressants sont obtenus avec une pédagogie participative, dans laquelle le stagiaire bâtit la solution. Ce principe pédagogique qui met le stagiaire au centre du système, et qui présuppose qu'il possède toutes les ressources pour résoudre son problème, n'est pas aussi simple qu'il y paraît.

En fait, cette pédagogie met en avant le travail en équipe, comme source de solutions par des processus créatifs itératifs : une idée de l'un fait émerger chez l'autre une nouvelle idée, et ainsi de suite. C'est ainsi que la solution voit le jour dans cette forme de pédagogie : par la richesse plurielle de l'équipe, qui est la seule en tant que telle à posséder la solution. Ce n'est pas le stagiaire qui a la solution, mais le processus d'équipe.

Pour que ce principe pédagogique fonctionne, il convient de placer les participants dans des métaphores de leur réalité quotidienne. La mise en place de situations artificiellement créées, mais bien réelles, est nécessaire pour servir de base d'étude et de plateforme de résolution de problème dans ce cadre pédagogique.

 

Principe pédagogique et motivation

Il est important de prendre en compte la motivation des participants. Le temps est révolu où les participants venaient se distraire en formation, en apprenant quelque chose. Ils ont maintenant des emplois du temps surchargés, et ils en veulent "pour leur temps", dans la mesure où ils ont demandé à venir. Le principe pédagogique adapté à ce besoin va mettre en œuvre des exercices qui leur parlent, et qui leur génèrent un afflux d'énergie.

Un exercice ludique-pédagogique est bienvenu car ludique (comme son nom l'indique), et aussi pédagogique, pour apprendre quelque chose. Ce type d'exercice ludique-pédagogique, s'ils sont bien menés, laissent des souvenirs prégnants par rapports aux enseignements acquis. L'expérience est réelle et cette pédagogie apporte d'excellents résultats.

 

Principe pédagogique et responsabilisation

Malgré tous les efforts entrepris par l'organisation pour mobiliser des ressources, et par les animateurs pour apporter le meilleur principe pédagogique, les résultats seront effectifs dans la mesure où les participants souhaitent faire évoluer leurs pratiques. La pédagogie a ici aussi un rôle à jouer : en utilisant l'effet miroir du profil de personnalité, chacun peut évaluer son adéquation entre ses préférences & rejets par rapport aux tâches qui lui sont demandées.

Le bon principe pédagogique va donc être celui qui assure les éléments déjà traités ici, et qui de plus permet à chaque participant de se sentir réellement concerné, sans se sentir mis sur la sellette. La formation est un lieu de progrès, pas d'évaluation.

Notre questionnaire de personnalité permet cela au travers de son principe de réalité. Grâce à celui-ci, chaque participant peut se découvrir de façon plus précise sans avoir besoin de le rendre publique. Il comprend des choses, et c'est là l'essentiel. Il n'est pas utile que tout le monde sache de quoi il retourne, ce qui serait un principe pédagogique défavorable. Ce point est important car il est courant de trouver des pédagogies orientées sur la prise de conscience, qui n'est pas une finalité en elle-même.

L'expérience montre que la prise de conscience n'est pas nécessaire pour agir mieux. Par contre, lorsqu'elle se révèle, et que la personne ne dispose pas de nouvel outil pour faire autrement, alors elle devient très défavorable et inhibitrice.

Notre principe pédagogique n'est pas orienté sur la prise de conscience en tant que tel. Il l'intègre dans le processus pour qu'elle soit favorable, mais elle n'est pas un but recherché. Ce qui est attendu est un changement comportemental, et pour cela la pédagogie employée est plus orientée vers les outils.