gestion humaines, formation humaines, gestion humaine, formation humaine. gestion humaines, formation humaines, gestion humaine, formation humaine.
Interventions
Formations
Transfert de compétences
Processus pédagogique
Divers

L'entretien annuel fait partie de la panoplie des outils du management. Destiné à la base à canaliser les énergies des collaborateurs, il part d'une logique productive et constructive. Qu'en est-il du résultat aujourd'hui ?

Dans la plupart des entreprises, il est un moment dans l'année où chacun se prépare (n et n+1) à se rencontrer, sans trop savoir quoi se dire, et encore moins comment le dire. Du coup les vrais sujets ne sont pas abordés, et l'entretien annuel peut se transformer en perte de temps, qui fait partie des moments annuels obligatoires qui rythment la vie de l'entreprise. Il peut rapidement devenir contre-productif et aller à l'encontre de son but fondamental.

L'entretien annuel peut pourtant être un véritable vecteur de progrès, gagnant-gagnant, pour le collaborateur et le n+1.

 

Entretien annuel : contenus

L'entretien annuel doit d'abord se baser sur des faits avérés, qui concernent directement les personnes concernées. Une date, une heure et un lieu assoient la crédibilité du propos, et l'objectivation des faits crée un consensus sur la situation évoquée.

C'est sur cette base factuelle que l'échange peut avoir lieu. L'entretien annuel n'est pas d'emblée l'endroit d'expression de la subjectivité et des ressentis.

Ensuite, les objectifs, s'ils existent, doivent être quantifiés, avec des critères mesurables. Améliorer l'efficacité n'est pas un objectif. Diminuer les rebuts de 3,5% en nombre de pièces sur tel atelier est un objectif. Notons au passage que le moyen de mesure doit être explicité et décrit. S'ils sont spécifiés de la sorte, ces objectifs deviennent des guides pour canaliser les actions. Ils peuvent être communiqués aux collaborateurs, qui peuvent techniquement se les approprier, car ils savent quels buts ils doivent atteindre.

 

Entretien annuel : comment

Nous voyons que le contenu de l'entretien annuel n'est en aucun cas spontané. Il se construit au fur et à mesure du temps, et il est donc nécessaire de mettre en place le moyen technique qui permet de collationner cette information.

Dans la forme, la communication joue un rôle essentiel : il est nécessaire de clarifier les propos, pour savoir comment les communiquer pour qu'ils restent productifs dans tous les cas. Ainsi, un reproche devient un axe de progrès, alors qu'aujourd'hui il est généralement soigneusement évité, quasiment personne ne sachant transformer par la communication un reproche en axe de progrès.

Les documents couramment utilisés sont souvent très axés sur le quantitatif. L'entretien annuel doit certes approcher les aspects quantitatifs. Se cantonner à cela n'est certainement pas un acte de management, mais plutôt un acte qui crée de la démotivation. Si nous comprenons que la communication reste un vecteur méconnu des managers en général, alors nous comprenons aussi que l'entretien annuel reste en grande partie au plan quantitatif. Ne soyons pas surpris alors que les collaborateurs viennent dans l'idée de rendre des comptes, et non pas dans une dynamique d'échange et de progrès.

Rappelons-nous que le management reste au final une affaire humaine, car ce sera par les collaborateurs que les choses se produiront, ou non, pas par les papiers remplis de chiffres.

 

Entretien annuel : outillage

Nous découvrons maintenant que l'entretien annuel ne supporte pas l'amateurisme. Certaines entreprises ont compris cet enjeu et dispensent des formations en ce sens. Excellent. Malgré tout, même si les résultats sont améliorés, ils restent souvent en-deçà de ce que l'on peut attendre raisonnablement, et de ce dont l'entreprise a besoin. Pourquoi ?

Le processus et les documents sont des support techniques essentiels dont on ne peut pas se passer. Ils sont bien souvent sophistiqués, quelque part pour pallier la difficulté de la relation dans ce contexte. L'essentiel est perfectible : la relation.

Elle reste prioritaire sur toute autre considération. Elle s'outille sur la façon de dire les choses. Il existe en ce sens des techniques et outils de communication, simples et pratiques, qu'il convient d'entrainer. Nous n'avons jamais été formés à la communication, rappelons-le-nous. Elle n'est pas innée, et transformer un reproche en axe de progrès n'est pas évident dans notre culture.

Le contenu, comme nous l'avons vu, reste aussi à aborder d'une façon technique. Il existe aussi quelques modèles simples qui permettent de clarifier les choses. Autant les utiliser.

Enfin la préparation est essentielle et l'entretien annuel se prépare... toute l'année. Quels moyens avez-vous mis en oeuvre en ce sens ?

 

Entretien annuel : préparation

Nous pouvons vous aider à préparer vos entretiens annuels. Cette prestation d'une ou deux demi-journées généralement, vous permet d'acquérir les réflexes et méthodologies qui conviennent, avec l'avantage de rester dans vos cadres et référentiels.

Cette préparation à l'entretien annuel vous donne les moyens de devenir complètement autonome, en ayant testé et entrainé vos compétences dans cette discipline essentielle du management. Des bénéfices secondaires sur les pratiques de communication vous permettent de développer aussi vos compétences dans d'autres secteurs et applications pratiques.

Les résultats dépasseront vos espérances, l'entretien annuel prenant alors toute sa dimension opérationnelle.