écoute, écoute active, management, gestion humaine, formation humaine. l'écoute active, l'écoute, écouter, formation à l'écoute, gestion humaine, séminaire.
Interventions
Formations
Transfert de compétences
Processus pédagogique
Divers

La capacité d'écoute est un outil essentiel du management. C'est grâce à l'écoute que les collaborateurs peuvent faire bénéficier l'entreprise du meilleur d'eux-mêmes. La personne qui sait écouter est appréciée, et devient plus efficace encore. Elle est un leader reconnu et actif, efficient. L'écoute fait partie intégrante de l'outillage du manager.

Mais comment écouter ? Qu'est-ce qu'écouter veut dire ? Y-a-t-il des spécialistes qui ont étudié l'écoute ?Quels sont les avantages de savoir écouter ?

 

Ne pratiquez pas l'écoute...

Si vous ne pratiquez pas l'écoute, vous ne pouvez envisager qu'une seul manière de faire les choses : la vôtre. Vous ressentez probablement que vos collaborateurs et collègues ne procèdent pas de la façon adéquate dans leur travail. Ainsi, vous pouvez être amené, par manque d'écoute, à ressentir des frustrations et des déceptions. Vous pouvez vous sentir isolé, seul face aux difficultés.

Ces sentiments peuvent être renforcés car votre "pénurie" d'écoute (nous écoutons tous forcément un peu) tend à éloigner vos proches et vos relations : ils peuvent penser que cela ne sert à rien de venir vers vous, et ne viennent plus vers vous. Ils auraient besoin de votre écoute pour pouvoir exprimer leurs idées, et donc leurs potentiels. Votre manque d'écoute les en prive, et vous en prive par effet ricochet.

 

Pratiquez l'écoute...

Vous pratiquez l'écoute ? Les gens viennent vers vous et vous exposent des idées que vous n'aviez pas eues. Vous appréciez cette richesse chez les autres, même si votre écoute vous rend vigilant sur toutes ces "bonnes" idées, souvent intéressantes, pas forcément applicables. Vous vous sentez épaulé face aux difficultés et vous appréciez le travail en équipe. Il vous rend plus efficace et cette qualité vous est reconnue.

Votre écoute vous ouvre des horizons, et rend possibles des opportunités. Vos collaborateurs apprécient de fonctionner avec vous et vous le leur rendez bien : ils vous aident dans votre quotidien et la délégation se fait facilement. Une saine répartition des tâches se met en place, et curieusement, votre écoute fait tache d'huile : chacun écoute plus qu'ailleurs, ce qui contribue à une bonne ambiance de travail, reconnue.

 

Outillez votre écoute...

Savoir écouter n'est pas inné. Chacun d'entres nous a ses priorités et se focalise plus ou moins fortement dessus. L'écoute procède d'abord d'une sorte de disposition d'esprit. Ensuite, si vous ne souhaitez pas que cette écoute "de base" se retourne contre vous (c'est le dernier qui a parlé qui a raison), elle doit devenir discriminante. La bonne écoute sait conjuguer ouverture et sélection. Véritable quadrature du cercle, cette écoute n'est certainement pas une ouverture à tout et à tous, mais elle est canalisée dans un sens productif.

Nous comprenons maintenant qu'il ne faut pas confondre écoute et ouverture, même si elles vont ensemble. De fait, l'écoute s'intéresse alors à la relation : que cherchons-nous dans la relation, et du coup comment devons-nous écouter, et que devons-nous écouter ?

Après quoi, l'écoute devient un outil de guidage, de management : beaucoup, sous prétexte d'écoute, font à la place des autres, car ils entendent des demandes "non-dites". En fait, ce sont des processus de manipulation. Savoir écouter nous permet d'identifier ces processus de manipulation et les transforme, de façon positive. Ainsi la manipulation mute dans une mise en action, grâce à l'écoute technique et outillée.

L'écoute ainsi pratiquée rend le quotidien facile, et l'activité professionnelle devient plus encore un lieu d'épanouissement, où le stress tend à diminuer de façon significative.