coaching, relation aide. le coaching, la relation aide.
Interventions
Formations
Transfert de compétences
Processus pédagogique
Divers

Le coaching, ou relation d'aide pour les professionnels, permet d'améliorer les compétences comportementales d'une personne. Il lui permet d'accéder à des registres bien souvent laissés en friche, et concrétise ce qui est resté à l'état de potentiel. Le coaching que nous pratiquons se base d'abord sur un questionnaire de personnalité. Ensuite, l'état des lieux étant fait, nous passons à l'action.

 

Etat des lieux avant le coaching

coaching - relation aide - questionnaire de personnalité - dynamique comportementale.

Dans cette relation d'aide particulière qu'est le coaching (domaine professionnel), partir d'une base objective est un atout essentiel à plusieurs égards :

  • le questionnaire de personnalité Xtrem7 montre la Dynamique Comportementale de la personne. Ainsi nous identifions ce qu'elle fait avec plaisir (Perception Immédiate), c'est à dire ce qui va servir à mettre en place les bonnes stratégies qui lui sont spécifiques. Ceci permet d'aller "dans le sens du courant".

  • il montre aussi ce qu'elle rejette (Stress Majeur). Il est aisé de mettre en lumière dans le cadre du coaching si son objectif concerne ce qu'elle rejette, ou non. Si c'est le cas, un travail sur ses valeurs pourra être directement mis en oeuvre.

  • les pratiques identifiées dans son questionnaire de personnalité nous indiquent aussi avec une grande précision les points d'entrée qui freinent ou au contraire aident à l'objectif du coaching.

  • ce processus permet de valider la possibilité effective d'obtenir des résultats dans le cadre d'un coaching. Le cas échéant, il peut indiquer que l'objectif n'est pas facilement atteignable, et qu'il est probablement opportun d'envisager des solutions plus économiques.

  • bien d'autres enseignements sont aussi très utiles à la fois sur le fond du coaching, et sur la façon dont il va être mis en oeuvre.

 

Action de coaching

L'approche de notre coaching met le sujet en avant. Grâce à son questionnaire de personnalité et à notre appui, il définit par lui-même, avec les indications que nous pouvons lui donner, les méthodes et moyens qu'il va utiliser pour atteindre son objectif. Cette méthodologie garantit le mieux l'appropriation des solutions, ce qui les rend efficaces sur le terrain.

Une phase d'expérimentation, avec un effet miroir récurrent, permet au sujet de tester et de valider les outils à mettre en oeuvre, dans la pratique. Des excercices nombreux permettent à la personne de s'entrainer à la bonne application des solutions, avec une supervision téléphonique ou par email. Ces exercices ont lieu en dehors des séances de coaching, dans l'activité professionnelle. Le sujet est toujours accompagné par son coach, qui se rend disponible.

A la fin du coaching, la personne a développé ses compétences, dans la bonne dynamique (c'est-à-dire la sienne), a acquis un outillage et des méthodes adaptées, et s'est entrainée suffisamment pour maîtriser et pratiquer cette nouvelle aptitude.

 

Bilan de coaching

Le bilan de coaching est rendu possible grâce à l'emploi de la méthode RH Xtrem7.

Processus du bilan de coaching

  • Le collaborateur renseigne son questionnaire de personnalité en début de coaching.
  • Il renseigne à nouveau le questionnaire de personnalité en fin de coaching.
  • Les 2 questionnaires de personnalité sont assemblés pour montrer :
    • ce qui a changé.
    • ce qui est resté stable.

Exemple de bilan de coaching

Une premier graphique montre une synthèse des évolutions.

Dans cet exemple, nous constatons que les progrès ont été particulièrement marquants sur le Combattant et le Créatif.

Par contre, les Ressources Réaliste et Spontané sont restées particulièrement stables.

Le VBN (1,34) montre une évolution réelle, bien que peu prononcée.

 

D'autres vues montrent en détail les évolutions, ici la Ressource Combattant.

Cette vue montre les écarts ou similitudes de réponses pour chacune des Pratiques proposées dans le questionnaire de personnalité.

  • Le point bleu percé indique ce que la personne a répondu avant de démarrer le coaching.
  • Le point vert montre ce qu'elle a répondu après le coaching.

Ainsi, pour la Pratique n°1, elle a répondu la même chose dans les 2 cas, à savoir 1. Il s'agit (image de ci-dessous) de : Dans mon activité professionnelle j'attaque les problèmes de front. Le sujet se montre particulièrement stable et déterminé dans l'emploi de cette Pratique en toute première priorité.

Par contre, pour la Pratique n°4, elle a répondu 1 avant de démarrer le coaching, tandis qu'elle a répondu 7 à la suite du coaching. Cette Pratique est : Je négocie en imposant mes idées si nécessaire. Le coaching a donc eu une influence réelle et profonde dans sa manière d'aborder la négociation, la réponse étant passée de 1 vers 7 (ce cas reste relativement exceptionnel). Nul doute qu'à la suite du coaching, elle sera moins pressante pour faire appliquer ses points de vue.

 

Ce bilan de coaching est très apprécié du sujet, car il lui permet d'objectiver sans jugement ni interprétation les évolutions et progrès qu'il a faits. Il montre aussi les points de rigidité, qui peuvent le cas échéant se transformer en axe de réflexion et d'action pour évoluer, si besoin.

Parfois, ce bilan de coaching peut être une partie de l'évaluation globale de l'action de coaching.