gestion humaines, formation humaines, gestion humaine, formation humaine. gestion humaines, formation humaines, gestion humaine, formation humaine.
Interventions
Formations
Transfert de compétences
Processus pédagogique
Divers

Le métier de dirigeant d'entreprise évolue au rythme des changements de la société et des mentalités. Il n'est plus le même aujourd'hui qu'il y a 10 ans, et ne sera plus le même non plus dans 5 ans.

Le dirigeant d'entreprise doit s'adapter à ces évolutions en temps réel, pour prendre les bonnes décisions et voir les stratégies gagnantes pour son organisation. Puisqu’on le pense bien entouré, avec un comité de direction (CODIR), plusieurs autres structures, des cadres supérieurs présents pour l'assister dans ses décisions, il serait raisonnable de penser qu'il a tout pour bien faire.

La réalité nous montre qu'il n'en est rien. Le dirigeant d'entreprise est bien souvent perçu comme le grand chef, auquel il convient de plaire pour préserver sa carrière. Il porte toutes les responsabilités, y compris celles qui ne lui reviennent pas, et joue le rôle de fusible plus souvent qu'à son tour. Il est aussi fréquemment confronté au conseil d'administration, qui n'y entend souvent pas grand chose dans les affaires de l'entreprise, et qui pourtant impose ses recommandations. Ajoutons à cela les actionnaires qui revendiquent, au nom de leur investissement, des revenus déraisonnables, au mépris le plus total de toute réalité du marché.

En fait, l'expérience montre qu'il se sent seul contre tous, isolé dans un pouvoir omnipotent, sans pouvoir avoir d'échange réel et constructif par rapport à ses réflexions et face à ses responsabilités. Passons sur toutes les peaux de bananes qui lui sont glissées sous les pieds par des collaborateurs aux dents longues et par son conseil d'administration qui le soutient rarement  : il doit se protéger de tout et de tous.

Nous comprenons maintenant que ce dirigeant d'entreprise paye cher son revenu, et nous ne sommes pas surpris de découvrir qu'il le paye bien souvent aussi de sa personne, sous forme de problèmes de santé plus ou moins graves.

L'accompagenement de dirigeant consiste à apporter un peu d'oxygène à ces personnes isolées de tous, portant sur leurs épaules le devenir d'une entreprise, et de ses collaborateurs.

Notons cependant qu'il est de la responsabilité du dirigeant d'entreprise de prendre les moyens nécessaires pour accomplir sa tâche correctement. Si son fonctionnement n'est plus optimal, il lui revient de prendre les décisions qui conviennent pour faire rentrer les choses dans l'ordre. Ainsi, le dirigeant est probablement le seul dans l'entreprise qui possède cette possibilité de mobiliser des ressources pour lui-même, relativement librement.

 

Accompagnement de dirigeant : bénéfices

Le dirigeant, au sortir d'un accompagnement, a retrouvé son énergie, son envie de faire, et sa tranquillité. Il ressort avec des actions à accomplir, dûment étudiées dans un rapport contradictoire constructif et honnête, sans intention cachée. Il reste maître de sa décision dans tous les cas, tout en ayant été parfois poussé dans ses retranchements par un interlocuteur qui le challenge et qui maintient et développe en permanence la possibilité d'aboutir dans le projet.

L'effet contradictoire constructif, à ne pas confondre avec la capacité à dire non, peut parfois l'emmener sur des pistes qu'il avait négligées. Il permet aussi au dirigeant de vérifier la validité de ses idées, et parfois de voir plus loin encore.

L'accompagnateur tire le dirigeant vers le haut quand il voit trop les détails, et inversement. Cette mécanique lui fait envisager les choses à la fois sur le plan global et stratégique, tout en prenant en compte, en étant accompagné, les aspects plus terre-à-terre, qui sont souvent à la source des difficultés lorsqu'ils sont méconnus.

Grâce à cette mise en action particulière, le dirigeant vit mieux et devient moins stressé. Ses phases de découragement sont moins fréquentes et plus courtes, tendant à se faire oublier. Le cas échéant, il bénéficie d'outils de coaching à sa propre attention, et parfois dans l'objectif de s'outiller lui-même pour mieux guider ses collaborateurs. Il devient plus opérationnel dans les domaines qu'il maîtrise moins, ce qui rend son quotidien plus aisé et plus confortable.

Sur le terme, il développe ses capacités et tire son autonomie vers le haut, ce qui se traduit par la réduction du nombre de séances avec le temps.

 

Accompagnement de dirigeant : séance

Une séance d'accompagnement de dirigeant dure généralement 3 à 4 heures, parfois moins. Elle se déroule dans un endroit confortable, en étant préservé des appels téléphoniques et des dérangements de tous ordres. Elle s'apparente au départ à des discussions plutôt libres, mais pas anodines pour autant. Des vrais sujets sont abordés, souvent pour la première fois pour le dirigeant, et bien souvent les mécanismes de l'humain sont évoqués pour comprendre des comportements de son entourage qui semblent incohérents.

Une séance par mois est souvent suffisante, parfois deux au départ. Le dirigeant décide par lui-même s'il souhaite un nouveau rendez-vous pour continuer. La durée dans le temps est très variable suivant les personnalités et le contexte dans lequel il faut travailler. Le rythme peut aussi être variable sur le terme. Dans tous les cas, le dirigeant reste seul maître à bord.

 

Accompagnement de dirigeant : accompagnateur

La personne qui accompagne le dirigeant est généralement au minimum un coach de très haut niveau. Ceci n'étant pas suffisant pour autant, il a fait un travail profond et abouti sur lui-même et est constamment supervisé, pour se maintenir au meilleur de sa performance.

Il connaît bien les mécanismes de l'entreprise, et surtout est excellent et expert (généralement enseignant) dans les domaines de l'humain. Il a parfaitement bien intégré qu'il n'a pas tous les éléments que le dirigeant possède pour prendre ses décisions, et qu'il ne les aura jamais. Il sait accepter un refus sans de plus amples explications.

Il n'a pas d'objectif particulier si ce n'est de servir le dirigeant, de la façon la plus appropriée.